Lancer le sprint

à environ quatre cents mètres de la ligne d’arrivée, se placer en tête, et imposer une vitesse de plus en plus grande ; le sprint est lancé, et il n’y a plus qu a attendre le dénouement. 

Posté dans la catégorie Le sprinteur et tagué dans , .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *