Filer la pompe

Ecoeurer son adversaire. Lorsqu’un coureur, en grande condition, se joue des obstacles, alors que ses adversaires ont du mal à suivre, et font beaucoup d’efforts, ces derniers sont écoeurés. Le voir pédaler aussi facilement, leur « file la pompe ».

Posté dans la catégorie le cycliste.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *